QUI EST QUI

FRANCE BOONEN

alto, biologiste

Ma Kavattirance a été influencée par l’équilibre magique du son, la force de partage et d’amitié, la richesse des échanges, la créativité et la magie propres à chacun, la qualité des projets, la diversité enrichissante de ce chœur, tout en respectant l’autre et son entourage. Ce sont des qualités qui me tiennent à cœur, encore plus aujourd’hui ...

Kate.jpg

CATHERINE DEBU

soprane, professeure de pédagogie musicale et de chant d’ensemble

Les chanteuses de Kava-Kava sont mes extraordinaires complices : sens du défi, précision, gestion de la vie du groupe, gratitude, amitié, humour, poésie, créativité… Nous aimons aussi faire des surprises au public : programmes aux formes originales, distribution de belles citations, lieu du concert tenu secret, public en turquoise, textes entre les chansons, espace scénique utilisé de manière originale… Nous chantons avec cœur et cette citation, que nous aimons beaucoup, nous caractérise bien : « Ce n’est pas tant le chant qui est sacré, c’est le lien qu’il crée entre les êtres » – Philippe Barraqué.

EMILIE DEBU

alto, rêveuse professionnelle

Mes Kavaleurs préférées : partage, amitié, solidarité, convivialité, passion, rigueur, écoute, créativité, sincérité.

photo Bernard Rie.jpg
Vinciane (1).jpg

VINCIANE DEVUYST

alto, logopède

Un Kavamoment intense: dans l'Abbaye musicale de Malonne, Suzanne partage le récit d'un réfugié et Kava enchaîne avec l'interprétation a capella de “Né quelque part”. J'ai rarement ressenti aussi fort la puissance d'un chant. L'émotion et les vibrations Kava, j'en frissonne encore et toujours.

FRANCOISE GILSON

alto, professeure de formation musicale et flûte à bec

Mon Kavattachement : l'amitié qui nous lie et qui fait que chaque moment - chanté - ensemble est une évidence et un bonheur.

Fanchon.jpg

FLORENCE HUBY

chanteuse « tout-terrain », chef de chœur, arrangeuse

Ma Kavachanson préférée: Né quelque part, de Maxime Leforestier. Depuis sa sortie en 1988, elle est restée une de mes préférées. Lors du premier concert de Kava-Kava auquel j’ai assisté (bien avant de rentrer dans ce c(h)oeur enchanteur), j’ai été absolument séduite, et cette chanson s’est immédiatement imposée à moi pour ce groupe, ainsi que l’arrangement, que j’entendais déjà chanté par ces si belles voix! Et depuis, je trouve qu’elle nous va vraiment bien

AURORE HUSTINX

soprane, assistante administrative 

Mon Kavasouvenir amitié parmi les plus beaux, c'est la petite fête surprise pour mes 30 ans à notre répétition générale, la veille de notre tout premier concert... La magie opérait déjà... Dix ans après, Kava-Kava fait plus que jamais partie de ma vie et de mes plus beaux souvenirs...

aurore kava (1).jpg
Keke (1).jpg

CHRISTELLE LAHAUT

soprane, institutrice maternelle

Mon plus beau Kavaconcert : Symposium mondial du chant choral à Paris, une audience émue, une standing ovation, des remerciements et des félicitations, un week-end hors du temps sous le soleil, avec mes Amies à rire, à goûter le vin français, à visiter et faire des km et chanter.

ALICE MEURICE 

alto, chercheuse en didactique des langues 

Mon Kavamoment le plus fort : le 17 juin 2016, en rentrant chez moi après un concert intimiste Kava, alors que je pensais que rien ne me rendrait le sourire depuis longtemps, je me rends compte que j'en ai un cloué au visage. C'est là que j'ai compris l'importance qu'avaient les Kavettes dans ma vie, elles font partie de mon équilibre, de mon oxygène...

Alice.jpg

FRANCOISE NICOLAY

alto, musicienne

Kava faire longtemps, voire très longtemps pour certaines, ou encore une merveilleuse éternité pour d'autres… Quelle chance d'avoir pu grandir et évoluer ensemble. Musicalement, humainement, conjonctivement...

VIRGINIE PETIT

soprane, violoniste

Mon indéfectible Kavattitude : je suis une pro des fous rires en concert. Impossible de résister aux côtés d'une bande de Kavettes toutes plus rigolotes les unes que les autres.

Virg (1).jpg

ARIANNE PLANGAR

soprane, musicienne et enseignante.

Ma Kavajoie ? Chanter avec toutes ces filles merveilleuses et talentueuses et en particulier, partager ce plaisir avec ma fille. Quel bonheur. Je mesure ma chance à chaque répétition et à chaque concert.

AMELIE RENGLET

soprane, chanteuse 

Mon Kavasouvenir amitié : toutes les Kavettes réunies pour organiser une fête/concert surprise pour mes 30 ans... Kava-Kava en tête d'affiche, et beaucoup d'autres amis chanteurs réunis pour l'occasion.. Que du Kava-bonheur!

Sophie-2 (1).jpg

SOPHIE RENGLET

soprane, historienne de l’art en reconversion

Ma Kavachanson préférée … oh lala j’aurais envie de dire « toutes » dès le moment où nous l’incarnons ensemble sur scène et la partageons avec le public ! Mais il y a une chanson particulière à mes yeux c’est « Le soldat », superbement arrangée par notre KavAri. Jamais je n’oublierai ce jour (en 2014 ?) où, rassemblées autour de la table dans la cuisine chez Keke, nous avons déchiffré cette nouvelle pièce. Je me suis sentie emportée par les paroles, la musique et les voix des Kavettes. J’étais à la fois ce soldat dans la boue, son Augustine et leurs enfants rêvés… A tel point que je n’ai pu retenir mes larmes et que j’ai terminé ce chant la gorge serrée (pas pratique pour chanter ). En concert, avec les instruments (le « tambour » de Luc) et la mise en scène, ce chant est toujours un moment très émouvant.

EMELINE SCHMIT

soprane, étudiante sage-femme

Mon premier (et plus beau selon moi) Kavaconcert : Concert karousel (mon premier concert avec un programme entier) au théâtre de Namur dans le cadre de Namur en Chœur (mai 2018). Quelle pression au milieu de toutes les Kavettes pros et si talentueuses... mais magnifique souvenir.

Emeline.jpeg
119000013_10224315904153155_7200525045273942881_o (1).jpg

EMILIE VAN LAETHEM

alto, chanteuse, cheffe de choeur

et enseignante

Ma Kava-chance : découvrir de l’intérieur du chœur ses émotions et vibrations toutes particulières que je devinais en tant que spectatrice mais qui ont pris une ampleur complètement dingue lors de nos premières notes partagées en concert. 

PHILIPPE BEAUJOT

pianiste accompagnateur

Est-ce que je connaissais des Kavettes à mon arrivée dans le groupe ? Eh oui ! Alors que j'étais encore sur les bancs de l'académie de Dinant, j'ai pu partager quelques moments musicaux avec Floby et France. A cette même époque, alors qu'elle était toute jeune, KavAlice participait aux plaines de vacances dont je m'occupais. Quelques années plus tard, c'est Aurore et Virginie que je rencontre lors de mes études au conservatoire de Mons. Un mariage s'ensuit en 2006 et l'aventure Kava démarre quelques années plus tard...

GAZMIR GJONAJ

contrebassiste

Né le 22 Décembre 1976 à Tropoje (Albanie) dans une famille de musiciens. A l’âge de 6 ans, il commence des études de violoncelle à l’école de musique de Shkodra jusqu’en 92, où il poursuit son parcours dans la classe de contrebasse. En 96, il est accepté au Conservatoire Supérieur de Tirana, dans la classe de F. Koleka.

​Arrivé en Belgique en 99, il poursuit ses études de contrebasse au Conservatoire Royal de Bruxelles, dans la classe de C. Vandenborght. 

​Gazmir Gjonaj effectue régulièrement des prestations à l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège, l’Orchestre de Chambre de Wallonie ainsi qu’au Royal Flemish Philharmonic. Il est aussi membre du groupe Albrapsodie et de Lumacamerata.

Gazi_HD (1).jpg

LUC VANDEN BOSCH

percussionniste

Mon Kavachant préféré : Eatnemen Vuelie car j'ai une quadriphonie parfaite avec toutes les voix qui m'entourent et, avec mon framedrum, je peux partir dans un groove qui me rappelle mon enfance lorsque je jouais aux Indiens.